« Chacune de mes oeuvres est un souvenir d'enfance. Quand je peins, je voyage dans ma tête,
dans mon passé, dans mes rêves...
On a toujours dit de moi, bien que je ne faisais pas attention à ce que l'on me disait:
« il est encore ailleurs »!

En classe, j'étais au fond, pas très bon, sauf en dessin et en français. Il n'y a qu'en
dessin où j'étais le premier,où je me permettais de faire la pige aux meilleurs, en les
surpassant « haut la main »!
J'ai toujours dessiné.
Tout ce que j'ai pu faire d'autre,
sauf en tant que musicien,
n'a été que tristesse alimentaire
ou accident. Pourtant,
j'aurai aimé être ingénieur,
par passion pour la technique,
ou pilote de chasse,
de ligne ou de course,
par amour « des machines »
et du risque. »